Le chantier est lancé !

Depuis la mi-octobre, des travaux préliminaires ont commencé sur le « triangle historique » du stade Roland-Garros. L’occasion de faire le point sur le projet de modernisation de cette enceinte.
Le retard des permis de construire a conduit la FFT à mettre à profit les cinq mois précédant l’édition 2016 du tournoi pour mener des travaux préparatoires, allégeant ainsi les quatre phases opérationnelles concernant le « triangle historique ». D’où l’apparition, depuis la mi-octobre, de pelleteuses et de camions dans le stade.
 
Ces travaux de modernisation, rappelons-le, ont fait l’objet d’une longue réflexion et ont été divisés en deux lots distincts, soit deux parcelles et autant d’organisations.Il s’agit, d’une part, du « triangle historique » (le stade actuel) et, d’autre part,  du futur court (semi-enterré, abritant des collections botaniques, en lieu et place de serres techniques et chaudes) qui verra le jour dans la partie sud-est du Jardin des Serres d’Auteuil. Chacune de ces parcelles obéit à des contraintes techniques spécifiques et a son propre calendrier.
 
Pour le « triangle historique », la tenue du tournoi, chaque année, rend nécessaire l’organisation du chantier par tranches de dix mois, avec une suspension de deux mois entre avril et juin (avant et pendant le tournoi). Quatre phases opérationnelles de travaux de dix mois sont donc prévues. La première de ces phases commencera au lendemain du tournoi 2016. La fin des travaux est programmée pour 2020.
 
En ce qui concerne le court des Serres, le chantier s’étendra sur deux ans et ne nécessitera aucune interruption, puisqu’il n’affecte pas l’organisation du tournoi sur le « triangle historique ». Les travaux ont débuté en septembre dernier par la réhabilitation des bâtiments en meulière situés dans la partie sud-ouest du jardin. La livraison du nouveau court et des bâtiments se fera durant l’été 2017.
Dernières actualités voir toutes les actualités