Raison n°6 : un projet au service du tennis français

Un vecteur d’image et de développement
Raison n°6 : un projet au service du tennis français
 
Avec 1,1 million de licenciés et 4 millions de pratiquants, le tennis est depuis plus de trente ans le deuxième sport le plus pratiqué en France. L'attractivité de Roland-Garros n'est pas étrangère à ce formidable succès. Figurant aux côtés du Tour de France parmi les deux événements annuels français les plus médiatisés dans le monde, le tournoi a fortement modelé l'image du tennis.
 
Si cette image attire de nombreux pratiquants, la réussite économique de Roland-Garros permet également d'alimenter un véritable cercle vertueux pour le développement du tennis. Le tournoi est ainsi la principale ressource financière de la Fédération Française de Tennis, laquelle, grâce à ses recettes, fait vivre ses ligues régionales et ses comités départementaux et, à travers eux, soutient les 8 000 clubs affiliés partout en France (plus de 54 millions d'euros par an reversés pour le tennis français).